Un rpg sur A La Croisée des Mondes pour que vous incarniez les personnages qui vous ont toujours fait rêver et que vous les fassiez vivre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frappe à la porte du bureau du maître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marisa Coulter
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 25
Emploi : Lycéene
Date d'inscription : 03/02/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Inconnu
Forme du daemon: Singe au pelage Doré
Monde: Monde de la poussière

MessageSujet: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 18:35

Il était plutôt tard. Marisa avait attendu la nuit pour ne pas être reconnue dans Jordan Collège. Elle portait un long manteau gris, et une capuche cachait son visage. Elle frappa deux coup à la porte du bureau du maître et attendit quelques minutes. Elle était plutôt inquiète, mais ici, Argor ne viendrai pas la chercher. Les grilles de Jordan ne s'ouvraient que lorsque le maître l'ordonnait.

HJ : Argor, tu es gentil de pas venir me chercher ici... Tu ne peux pas faire comme chez toi partout.. LE magistérium ne peut entrer à Jordan sans l'accord du maître.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 18:44

Jean Argor et ses soldat arriverent
"Tuer tout ce qui s'opposeront a nous"
Il reprirent leur marche vers la pavillon du maitre et ne rencontrerent personne.Il arriverent au pavillon
"Bien" dit Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marisa Coulter
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 25
Emploi : Lycéene
Date d'inscription : 03/02/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Inconnu
Forme du daemon: Singe au pelage Doré
Monde: Monde de la poussière

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 18:48

Marisa entendit les hommes du magistérium arrivés. Elle étouffa tant bien que mal un juron, et se cacha derrière une des colonnes imposantes de Jordan Collège...

Son coeur battait la chamade et elle ne voulait en aucun cas être arrêtée. Elle le savait : si on l'attrapait, la mort l'attendait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 18:49

Ils arriverent devant la porte et frappérent.Jean crut entendre un bruit mais il n'y avait rien.Il frappa a la porte
"Bon,il ouvre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 19:05

Le Maître entendut du bruit de sa chambre. Allarmé il alluma la lumière, glissa ses pieds dans des chaussons et appela Cousins, son valet qui rappliqua aussitôt :

"Cousins, mais enfin, que se passe-t-il ?
- Monsieur, venez vite, il se passe des choses dehors ! Vous n'allez pas en revenir !"


Attrapant une robe de chambre qu'il aida le Maître à l'enfiler, Cousins se précipita au-dehors, un air épouvanté que John Aarons ne lui connaissaît pas, sur le visage. Se précipitant derrière son valet, le Maître s'empressa de voir ce qu'il se tramait à l'extérieur par lui-même.

Les lumières extérieures s'allumèrent et le pavillon fut éclairé d'une lueur inquiétante qui n'aida pas à rassurer les deux hommes.

Le Maître, ayant à peine mis un pied dehors dut s'arrêter net. Il n'en revenait pas. Non, c'était impossible ! D'un côté Marisa, de l'autre Argor. Marisa. Marisa Coulter. Portée disparue, dites décédée. Chassée de la mémoire des Hommes. Mais elle était là, bien vivante, devant lui. Argor. Argor Jean, président du Magisterium. Un homme étrange aux sombres projets. Les deux personnes auxquelles le Maître aurait préféré ne jamais plus s'adresser se trouvaient devant lui.

Il porta une main à son coeur, essayant de ne pas défaillir devant les soldats qui emplissaient Jordan College, puis, se reprenant il annonça à l'adresse de son valet qui tremblait à ses côtés :

"Cousins, veuillez prévenir Mrs Lonsdale qu'elle doit immédiatement faire ce que je lui ai dit que peut-être un jour elle serait amenée à faire. Qu'elle le fasse sur le champ ! C'est bien compris ?
- Oui, Maître.
- Alors courez !"


A présent, il ne savait pas à qui s'adresser en premier. Après une courte réflexion, il se tourna vers le Président.

"Mr Argor ? Qu'êtes-vous en train de faire ? Savez-vous que vous vous trouvez en ce moment-même dans un lieu qui est en ma possession ! Jordan College est un établissement privé. Votre place n'est pas ici."

Puis, se tournant vers Marisa Coulter :

"Ma chère, nous vous croyions tous morte depuis longtemps ! IL nous faudra nous entretenir prochainement. Votre retour par ici me paraît inconcevable."

Der nouveau, se tournant vers Argor :

"Quant à vous Argor, je vous invite à entrer dans mon bureau pour que nous discutions de ce qu'il se passe car la situation m'échappe. Me suivez-vous ?
Marisa, veuillez entrer avec nous. Vous attendrez dans le salon. Nous serons mieux à l'intérieur pour parler, qu'en dites-vous ?"


Un esprit calme dans un corps figé par la terreur. Personne ne pouvait déchiffrer en cet instant ce qu'il se passait en John Aarons. Il semblait posé, nullement affolé, nullement étonné, remis en quelques secondes de sa terreur et de sa surprise passée comme s'il avait été prévu que ces deux personnes qu'il venait d'inviter à entrer, vienne lui rendre visite à une heure si tardive.
Revenir en haut Aller en bas
Marisa Coulter
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 25
Emploi : Lycéene
Date d'inscription : 03/02/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Inconnu
Forme du daemon: Singe au pelage Doré
Monde: Monde de la poussière

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 19:12

Le maître l'avait donc vue. Le petit singe était accroché à son épaule, et il était très nerveux. Il s'accrochait à son épaule, ses griffes plantés dans le manteau de la jeune femme.
Marisa sortit donc de derrière sa colonne, mais ne s'approcha pas de Jean Argor. Elle hocha la tête aux paroles du maître. Sa présence ici était inconcevable. Elle pouvait facilement l'imaginer.. Mais elle avait besoin d'un asile... Ses yeux passaient du Maître au président du magistérium. En s'arrêtant sur ce dernier avec un air terrifié. Un air qui ne s'affichait pas souvent sur le visage de Marisa Coulter.
Elle n'osait pas parler.. Sa gorge était sèche et aucun son n'en sortit. Ele apréhendait la réaction de Jean Argor...
Finalement elle entra dans le petit Salon, désigné par Le Maître.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 19:30

Jean entra et s'assit
"Je n'irai pas par quatre chemin je vuex la petite Lyra"
Il dit ce la d'un ton haut et froid,le maitre ne pouvait refuser un ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 19:49

Le Maître laissa Marisa seule dans le salon avant de conduire son hôte à son bureau. Une fois qu'il se fut assit sans son autorisation, Argor annonça ce qu'il avait en tête.

Le Maître n'avait pas besoin de cela pour savoir. Son daemon, corbeau noir, jetait de temps à autre un coup d'oeil vers la porte du bureau, sans grande conviction, comme s'il avait voulu surveiller la jeune femme qui se trouvait dans le salon.

John Aarons s'était préparé à cette venue, aussi, il ne perdit pas contenance. Il savait tout cela, voilà pourquoi il avait échafaudé plusieurs plans.

"Cher Argor, en ce monde, il est des choses qu'on ne peut obtenir. Vous devriez le savoir. Vous savez que je ne suis pas particulièrement décidé à vous livrer la jeune fille..."

John Aarons ne savait comme continuer. Il savait que l'autre le tuerait s'il ne lui accordait pas ce qu'il désirait. Mais il devait gagner du temps...

"Cependant, vous savez que je vous porte en haute estime et, de toute évidence, je ne peux rien contre vous sinon me laisser mourir... Alors, voyez-vous, je pense qu'il faut continuer de combattre quoi qu'il arrive jusqu'à ce que mort s'ensuive. Je suis vieux, aussi, je ne crainds rien. La mort arrivera à moi tôt ou tard et si c'est pour défendre une bonne cause, je ne vois pas pourquoi elle n'arriverait pas immédiatement..."

Une pause... Impatienter son interlocuteur, voilà ce qu'il fallait faire. Et Le Maître l'avait bien compris.

"Toutefois, je n'ai pas très envie de mourir, aussi..."

Il fut interrompu par Cousins qui rentra brusquement dans le bureau :

"Monsieur, j'ai prévenu Mrs Lonsdale.
- Parfait ! Bien alors maintenant, allez me chercher le jeune Keats s'il vous plait. Qu'il se présente sur le champ ici ! Allez, vite !"


Il attendit que Cousins s'en aille puis, posément, se tourna vers le président :

"Bien, la petite est fin prête. Mrs Lonsdale la prépare. Comme je vous le disais tout à l'heure, je ne suis pas prêt moralement à la mort aussi, j'avais prévu votre venue sans torp l'espérer mais aujourd'hui, je ne vois pas comment faire autrement. Lyra est à vous. J'ai fait venir le jeune Keats qui vous y conduira. C'est un jeune homme très sympathique, vous verrez. Il n'hésitera pas à vous mener à la jeune Belacqua, il n'a aucun coeur ! N'ayez crainte, il parle beaucoup mais c'est simplement pour faire oublier le manque de ses parents, il est orphelin, le pauvre !"

Il croisa les mains sur son bureau et annonça :

"Nous l'attendons donc. Je ne puis vous accompagner, je ne veux pas qu'on sache que c'st moi qui vous ai livré la petite. Faisons ça convenablement, sans bavures. Qu'en dites-vous ?"


Il avait prononcé ces mots presque à l'oreille du président, dans un souffle et l'homme aurait pu fair eun clin d'oeil que ça n'aurait étonné personne.
Revenir en haut Aller en bas
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 19:52

"Vous avez fait le bon choix"
Il prit congé du maitre,son plan avait fonctionner personne ne pouvait plus l'arreter
"Aurevoir"dit il en saluant le maitre
Il se dirigea vers la sorit du bureaux,il vit Marisa
"Vous avez perdu"
Il partit,maintenant il ne savait pas encore ce qu'il allait faire de Lyra
"On verras bien" dit il a Snarke qui comme a son habitude etait sortit d'une manche du manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marisa Coulter
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 25
Emploi : Lycéene
Date d'inscription : 03/02/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Inconnu
Forme du daemon: Singe au pelage Doré
Monde: Monde de la poussière

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 19:59

Le maître du Magistérium sortit et lui adressa une phrase assasine... Non, c'était impossible, le maître, quelqu'un de si droit, il ne pouvait pas lui avoir livré Lyra.
Lorsque le directeur du magistérium fut sortit, et qu'elle en fut sure, elle se leva d'un bond, et ouvrit la porte du bureau du maître violement, le singedoré sur ses talons. Elle lui jetta un regard assassin et ne chercha pas à comprendre. Lorsqu'elle s'adressa au maître, elle hurla.


Comment avez vous pu lui livré Lyra ! Elle avait confiance en vous, et maintenant il va la tuer !

Elle se rememora ce qu'elle avait fait, elle à Lyra à l'époque ou Lyra lui faisait encore confiance, c'est pourquoi, elle rajouta.

J'ai peu être trahit sa confiance autrefois, mais je suis moi. Vous vous êtes le Maître. Vous êtes une personne de confiance, une personne droite, vous n'aviez pas le droit. !

Marisa se calma, elle ne s'était jamais mise en colère de la sorte. Les mots qu'elle avait lancé au Maître lui sortaient droit du coeur. Plus les jours passaient, plus elles se rendait compte à quel point son amour pour la gamine la dévorait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlow Keats
Admin et étudient en dernière année


Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Localisation : Jordan Collège-Oxford
Emploi : etudiant
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 20:04

Cousin était venu me chercher dans ma chambre…Je crois que je n’ai jamais vue quelqu’un d’aussi effrayé…
Il m’expliqua rapidement la situation et me mena au bureau du maitre…


Bonsoir maitre, Cousins ma expliquer la situation et je pense que vous avez faite le bon choix ! Cette peste de Lyra ne mérite pas de vivre ici, et encore moins de vivre tout cour…

Maitre Argor, je vous en pris, suivez moi…

_________________
Things change... They don't sleep anymore on the beach...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 20:06

"Bien"dit il
Il suivit Warlow dans les couloirs sombre du Jordan Collége
"Qu'avez vous dit a Lyra a propos de son départ" demant il.
Il attendait une réponse claire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlow Keats
Admin et étudient en dernière année


Masculin Nombre de messages : 97
Age : 32
Localisation : Jordan Collège-Oxford
Emploi : etudiant
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 20:14

Moi, rien, je suis juste charger de vous conduire à elle... je tenais à vous exprimez mon profond respect...je que vous faite pour nous est formidable, le monde ne se portera que mieux quand cette peste aura disparue...
Suivez moi, nous approchons des dortoirs...


Suite dans les dortoir, je crée un nouveau sujet labas

_________________
Things change... They don't sleep anymore on the beach...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 20:16

"Tréve de bavardage" dit il
Il continua a le suivre jusqu'au dortoirs,enfin il approchait de son but
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 20:22

Le Maître accueillit le jeune Warlow avec un sourire triste :

"Bonsoir Warlow, va, fait ce que tu as à faire. Ce sera pour toi une belle vengence mais n'en profite pas trop garnement !"

Mais, dès que les deux autres furent sortis, il eut à faire à Marisa. Celle-ci, indignée, n'ayant rien compris, laissa ses nerfs lacher brusquement.
John Aarons attendit qu'elle ait terminé avant d'annoncer :

"Mrs, je vous pris de vous asseoir, nous serons bien mieux pour discuter... ou... crier puique vous semblez plutôt obter pour ce choix-là..."

Un léger sourire et il laissa planer le silence, le temps que la jeune femme reprenne ses moyens si toutefois elle en était capable.

Il se demandait s'il fallait lui révéler ou non ce qu'il se passait ou mentir. Il préféra ne rien dire tout en disant :

"Ce n'est pas ce que vous croyez, n'ayez crainte pour Lyra, elle s'en sortira toujours, vous le savez bien. Mais si toutefois vous continuez à vous emporter de telle manière, je vous demanderai de vous abstenir car vous n'êtes pas la mieux placer pour parler d'après ce que je sais. Vous avez trahi votre fille à plusieurs reprises et ce dès sa naissance en l'abandonnant. Aujourd'hui, elle n'a plus confiance en vous, alors s'il vous plait, vous n'avez rien à dire sur ma conduite ! Et puis de toute évidence, Lyra ne craind rien, ayez confiance en moi. Vous me connaissez..."

Puis, reprenant un ton calme et souriant, il annonça:

"Bien, maintenant, dites-moi, que s'est-il réellement passé après votre chute avec Lord Asriel et qu'est-il devenu de lui et de Métraton ?"

Le Maître à présent arborait un air grave.
Revenir en haut Aller en bas
Marisa Coulter
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 813
Age : 25
Emploi : Lycéene
Date d'inscription : 03/02/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Inconnu
Forme du daemon: Singe au pelage Doré
Monde: Monde de la poussière

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Ven 18 Avr - 20:34

Marisa reprit ses esprits. Les larmes lui étaient montées aux yeux durant sa tirade, elle les ravala. Lyra ne craignait rien ? Mais comment le Maître de Jordan Osait il penser cela.

Il ne lui arrivera rien ? Mais vous venez pourtant de la livrer à un homme complètement fou qui ne veut que la tuer ! Comment oser vous dire que tout ira bien pour....

La jeune femme ne finit pas sa phrase. Tout s'éclaira. Mais bien sur, le Maître était incapable d'une horreur pareille. Tout cela ne pouvait n'être qu'une mascarade pour Argor Jean. Les battements de son coeur ralentirent, revinrent presque à la normale. Lyra ne risquait rien.

Oui, je vous connais en effet. Je suis sincèrement désolée d'avoir douté de vous...

Ceci étant dit, Marisa s'assit doucement sur la chaise que le présentais le Maître, et mis deux doigts sur sa tempe, la tête légèrement penchée vers la côtès, posture de réfléction.

Lord Asriel. Le Maître avait pronocé son nom, elle ne rêvait pas . Elle chercha que répondre, mais tout expliquer serait trop dur. Trop dur à entendre pour elle, elle qui essayait de se cacher la vérité. Après une minute où ses yeux se perdirent dans le vide, et où le silence fut d'or, la Jolie Blonde trouva le courage de prononcer quelques mots.


Ils sont Morts. Tout les deux. Je ne sais même pas pourquoi j'ai survécu.

Elle n'avait pas envie d'en expliquer plus au maître. Le reste n'importait pas de toute évidence pour le maître. Comment ils avaient décidé de rester ensemble jusqu'à la mort pour sauver leur fille. Non décidemment, le souvenir de Lord Asriel était encore trp douloureux dans son esprit. Elle dit simplement.

Qu'allez vous faire de moi ? Si je sors d'ici, il me tuera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 1:43

Argor marchait dans le couloir,il prenait son temps car Marisa ne pouver s'echapper.
"Nous allons la trouver ne t'en fait pas" dit il a Snarke.Il fallait qu'il se presse un peux car si Lyra s'échappait ce serait une grande défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Nechros et Arakne
Chef du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 28
Localisation : Dans les Locaux du Magistérium
Emploi : Lord/Magistérium
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Nom du daemon: Arakne
Forme du daemon: Aigle (depuis peu)
Monde: Poussière

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 5:39

Lord Nechros allait de nouveau voir le Maître à cause de cette histoire d'expédition et il régnait une atmosphère inhabituel dans le Jordan's College en ce jour . Il arriva donc devant la porte du pavillon et , stupeur , un soldat du Magistérium se trouvait là . Lord Nechros s'avança vers lui et lui dit de se pousser . Le soldat ne l'avait pas reconnu et faillit le repousser violement .Lorsque soudain il vit qui il était . Il s'excusa , s'inclina avec déférence et se poussa . Lord Nechros aimait se respect que les soldats avaient de lui , restes de l'époque où il les commandait directement . Il lui expliqua les raison de sa présence et Nechros lui dit de quitter son poste avant de se précipiter dans le pavillon . Il ouvrit la porte avec fracas et trouva la Maître et Marisa ébahi par sa venue . Il leur dit avec assurance :

"Argor à agit sans prévenir le Magistérium , ne vous inquiêtez pas , je vais arranger cela et le renvoyer dans ses quartiers !"

La rage et un soupçon de stress étincelait dans ses yeux . Il prit un fauteuil et s'assit face à la porte . Il dit d'une voix rassurante et douce aux deux :

"Mettez-vous derrière moi , et laissez faire ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendalavir-ikariam.jeunforum.com/index.htm
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 11:20

Argor arriva au Pavillon du maitre,il fur très surpris de découvrir lord Nehcros,les soldats ne lui avait rien fait
"Pourquoi n'avait vous rien fait" dit il en s'adréssan t au Général
"Mais..."
Il n'ut pas le temp de terminer sa phrase,Argor avait sortit un couteaux et il avait tranché la téte du général
"Vous prenez le commmandement" dit il a un autre soldat
Il arriva devant Lord Nechros
"Ecartez vous de la Nehcros" lui lancat il sut un ton violent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 14:33

[HJ : vous allez un peu trop vite pour moi...]

Le Maître attendit les explications de Marisa Coulter avec clame, sans broncher. Ses élans de colère ne s'étaient pas encore calmés mais il trouvait cela tout naturel. Pour une fois, il savait qu'elle ne cachait pas sa véritable personnalité : elle aimait Lyra...

" Morts tous deux dites-vous ? Bien, pour Métraton, c'est mieux quant à Lord Asriel, c'est tout à fait regrettable mais ne contrarions pas le destin. S'il est mort c'est qu'il le devait, ainsi va la vie, nous passerons tous par là. Bien à présent, voyons ce que nous allons faire de vous ..."

Il réfléchit un instant puis sourit :

"Il est évident que je ne peux vous donner à cette crapule d'Argor. Mais quelque chose ma dit qu'il ne tardera pas à revenir vous chercher... Il vous faut fuir Marisa, mais où ? Telle est la question. Je vais faire prévenir notre aumônier. Il me semble qu'un lieu sacré est encore le meilleur endroit pour vous dissimuler. Argor ne pensera pas à vous chercher ici. Patientez un instant, voulez-vous ?
- Cousins ! Allez me chercher l'Aumônier s'il vous plait !"


Quelques minutes de discussion tendue et l'aumônier étaient parmi eux.

"Bien, mon cher ami, conduisez Mrs Coulter à notre petite chapelle et cachez-la ! Il ne faut en aucun cas qu'on découvre qu'elle s'y trouve ! C'est bien compris ? La chapelle sera un endroit sûr et empli de cachettes, ce sera parfait. Partez maintenant, vous prendrez en charge cette dame je vous prie. Bien sur ce, partez immédiatement par la porte de derrière et prenez garde, on ne doit pas vous voir !"

Puis, s'adressant à Marisa Coulter :

"Au revoir, chère Mrs. Vous savez pouvoir compter sur Jordan à tout moment. Si vous avez besoin de moi, demandez à me faire prévenir mais ne restez jamais seule dans la Chapelle, c'est bien compris ? Soit, partez tout de suite maintenant, je viendrais vous voir lorsque tout ceci se sera calmé !"

Dès que ses deux hôtes furent sortis, il entendit du bruit devant sa porte d'entrée et se précipita pour voir ce qu'il se passait. Argor était déjà là ? Il avait fait vite ! Il fallait faire face à un nouveau problème...

En ouvrant, il se retrouva devant deux personnes. L'une attendue et l'autre imprévue. Encore une surprise ! Décidément ! Ce soir ! Qu'avaient-ils tous ?
Sans montrer sa stupéfaction il annonça :

"Eh bien ! Nechros, quelle étrange visite. Qu'est-ce qui vous amène à une heure si tardive entre les murs de Jordan College ?"


Puis, faisant face à Argor :

"Alors, avez-vous la petite Lyra ? Je tiens à ce que vous ne lui fassiez pas trop de mal s'il vous plait. Ce n'est qu'une enfant, souvenez-vous-en !"

Rien ne laissait voir en son visage qu'il savait quelque chose que les deux autres ne savait pas. Un homme à tant de secrets... Aussi mystérieux que son étrange daemon...
Revenir en haut Aller en bas
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 14:49

Il se tourna vers le maitre
"Comment osez vous,vous vous moquez de moi,ou est l'enfant,je sait que vous l'avez"
Mais le maitre ne dit rien
"Donnez la moi,c'est un ordre,pourquoi m'avoir piegez,vous aller payer."il dit out cela sur un ton de rage.Il fallait qu'il trouve Lyra.
"Et d'ailleurs ou est Marisa,si vous l'avez cacher je vous met sous les verroux,elle est recherchée"
Il attendit les explications du maitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 15:28

Le Maître, nullement touché par la violence des propos ni par leur menace, se tourna avec calme vers lui et annonça d'un ton dénué de sentiments :

"Eh bien mon cher, comment osez-vous m'accuser ? Je ne suis nullement au courant de ce qu'il s'est passé avec la jeune Belacqua. Quoi que si, je l'imagine. Mrs Lonsbale l'aura certainement préparée et la petite furie se sera enfuie, ça lui arrive si souvent ! Si vous saviez, cette petite est intenable, elle a sans cesse le besoin de se retrouver sur les toits ou de désobéir. Elle adore courir les rues d'Oxford. Soit ayant senti le danger, ce qui ne m'étonnerait pas, soit ayant décidé d'aller faire un tour, elle se sera échappée. Quant au lieu où elle se trouve, nul ne peut le savoir..."

Puis, répondant à la question d'Argor sur Marisa, il dut se décider à mentir ce qui le révulsait un peu en ces temps critiques :

"Quant à Marisa, apprenez Mr qu'elle a fui aussitôt qu'elle a eu fini de me passer un savon parce que je vous offrait Belacqua. Voyez, quel tableau charmant. Au final, vous n'avez ni l'une ni l'autre, la mère et la fille vous échappent. A croire que le même sang ne coulent pas dans leur veine pour rien. Avouez qu'elles se ressemblent terriblement avec les années ! Je parle sur le plan physique mais aussi moral. Elle semble s'être un peu assagie la jeune femme. Que lui a-t-on fait pour qu'elle devienne ainsi ?

Mais vous dites qu'elle est recherchée ? Vous m'apprenez quelque chose ! Je n'en avais pas entendu parler avant. Et pourquoi est-elle recherchée si ce n'est pas trop indiscret ?"


Le Maître était plein d'assurance, il avait les clés du jeu en main ! Il était en position de force.
Revenir en haut Aller en bas
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 16:59

"Elle est recherché pour tentative trahison"
Il reprit
"Si vous n'avez rien a cacher vous ne verres pas d'inconvénient a ce que mes hommes fouilllent chaque parcelle de terre,chaque passage,chaque batiments,chaque cachette,et a ce que je boucle toute les issus"
Il attendit la réponse du maitrE
"Alors" dit il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Nechros et Arakne
Chef du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 28
Localisation : Dans les Locaux du Magistérium
Emploi : Lord/Magistérium
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Nom du daemon: Arakne
Forme du daemon: Aigle (depuis peu)
Monde: Poussière

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 20:10

Devant ce déchainement du Chef du Magistérium , Nechros émit un petit rire qui glaça tout le monde , un rire méprisant , un rire de vainqueur . Il se leva de son siège et regarda le chef droit dans les yeux . Il sortit un bout de parchemin de sa poche et déclama d'une voix victorieuse et solenelle :

"Argor Jean , étant donné le fait que vous n'ayez pas avertit le Conseil des Sages du Magistérium de vos agissements , étant donné que vous avez ruiné certain de nos plans en allant trop vite (il ne voulut pas en dire plus à cause de la présence du Maître) . Les Sages et le Directoire du Magistérium vous relève de vos fonctions et vous faont arrêter . Le magistérium et son nouveau chef décideront de votre sort . Gardes , saisissez-le ."

Les soldats obéir , à la surprise , apparement du chef . Arkhane sortit un nouveau parchemin et le lu :

"Information à l'intention du Magistérium , Lord Arkhane Nechros est déclaré nouveau Chef Suprême . "

Il ajouta avec un sourire :

"Emmenez-le ... Dans les Geôles de Genève vous pourrez réfléchir ."


Dernière édition par Lord Nechros et Arakne le Mar 29 Avr - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendalavir-ikariam.jeunforum.com/index.htm
Argor Jean et Snarke
Membre du Magisterium
avatar

Masculin Nombre de messages : 130
Age : 32
Emploi : Prisonier
Date d'inscription : 17/04/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Snarke
Forme du daemon: Serpent
Monde: Monde de la poussiére

MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   Sam 19 Avr - 20:21

Argor se fit prendre calmement
"Vous pouvez m'arreter mais vous ne l'arreterez pas" lancat il a Lord Nechros.
Il commenca a rire tout en etant emmener a Genéve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frappe à la porte du bureau du maître   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frappe à la porte du bureau du maître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» *Un ange frappe à votre porte xD* [Acceptés]
» Un tueur frappe à la porte ...
» [Arlequin - Récit - A faire vivre] Détresse
» Alltesse frappe à votre porte !
» Un Xélor frappe à la porte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
0°o A La Croisée des mondes o°0 :: Le Forum :: Le Monde de l'oubli :: Monde de Lyra-
Sauter vers: