Un rpg sur A La Croisée des Mondes pour que vous incarniez les personnages qui vous ont toujours fait rêver et que vous les fassiez vivre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 20:33

Eva Jessward & Norman a écrit:
Peut être que sa n'a pas de rapport mais j'écrit aussi mais qu'un seul livre et le plus souvent des chansons.Pour le livre sa fait seulement un mois que j'ai commençer mais je suis plus dans les composition des chansons!Sinon bonne chance pour ton métier je te sohaite bonne chance!

Tu écris des chansons? Aura-t-on l'honneur de lire les paroles d'un de tes chef-d'oeuvre? (j'aime aussi la musique, mais niveau parole, ça tourne en boucle...) ça te dirait de devenir membre du cercle d'auteurs?

Célia a écrit:
Ce serait cool pour toi de gagner Will!!

Oui, mais il faudrait que je finisse avant le 6 mai, que mes parents soient d'accord, que ma nouvelle plaise... trop de paramètres hypothètique à mon goût...
Enfin, je veux bien tenter le coup pour la participation, pour vous, pour Amandine et pour ma prof de français qui nous dit toujours 'tenter votre chance, mes enfants'.
En plus, le sujet me concerne, ma cousine ayant été opérée du coeur pour malformation l'an dernier... (en mars)
Revenir en haut Aller en bas
Célia
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 389
Age : 23
Localisation : Jordan College
Emploi : Cuisinière au service de Jordan
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom du daemon: Elsaria
Forme du daemon: Pas définitive, mais souvent un renard roux.[ Avatar ]
Monde: Monde de Lyra

MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 20:35

Eh ben tente ta chance alors! en plus t'as des suporters! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 20:37

Okay, mais je préviens, ce sera une histoire triste!
Pas de fantastique, pas de science-fiction, pas de polar, rien.
Juste du marshmallow, pour les amis du chocolat, pour les tueurs de paquets de mouchoirs et pour les ados qui s'ennuient!
Revenir en haut Aller en bas
Célia
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 389
Age : 23
Localisation : Jordan College
Emploi : Cuisinière au service de Jordan
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom du daemon: Elsaria
Forme du daemon: Pas définitive, mais souvent un renard roux.[ Avatar ]
Monde: Monde de Lyra

MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 20:45

Alors je suis dans la catégorie ados qui s'ennuient ça tombe bien! ^^
Tueuse de paquets de mouchoirs a mes heures bien sûr mais moins souvent! ^^Et bien évidemment amie du chocolat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 20:48

Dans ce cas, ça devrait te plaire (enfin, j'espère).
Je pense que je vous l'enverrai pour avoir un avis mais là, j'en suis que dans les premières lignes... -_-!
Revenir en haut Aller en bas
Célia
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 389
Age : 23
Localisation : Jordan College
Emploi : Cuisinière au service de Jordan
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom du daemon: Elsaria
Forme du daemon: Pas définitive, mais souvent un renard roux.[ Avatar ]
Monde: Monde de Lyra

MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 20:54

Cha ch'est chouette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 21:08

^^ Eh eh, on fait partie de la même troupe, non?

Au fait, Lyra, on pourrait avoir la version complète à lire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 21:19

Aïe!
Je suis en plein problème: en pleine élaboration du récit, un deuxième vient couper le premier!!
Que faire!
J'ai deux histoires, et je ne sais pas laquelle choisir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 21:31

Lyra Parle-d'Or & Pan a écrit:
Ce serait amusant que tu gagnes ! On se verrait à la remise du prix Very Happy ! Normalement, je suis invitée à celle 2008 par la maison d'édition, ils parlaient même à moment donné de nous faire remettre le prix ! Ce serait très drôle !

En effet, ce serait amusant! Tu imagines? Soirée mondaine, costard cravate et là, qu'est ce qu'on fait: on hurle 'Vive A la Croisée des Mondes, le meilleur des RPG' Ca le ferait non?^^
Revenir en haut Aller en bas
Calie Summary & Tyoko
élève à Jordan College
avatar

Féminin Nombre de messages : 209
Age : 23
Emploi : Collègienne
Date d'inscription : 24/01/2008

Feuille de personnage
Nom du daemon: Tyoko
Forme du daemon: Toujours pas définitive...
Monde: MOnde de la poussière

MessageSujet: Re: Ecriture   Jeu 24 Avr - 23:26

mdr ! je te souhaites bonne chance! tu le mérites! xD
en tout cas moi personne n' aurait l' idée de m' inviter a une soirée costar cravates! ^^
Quelqu' un connait d' autre concours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 10:25

merci! ^^

pour les autres concours, il y a celui des lycéens, mais il faut voir avec ton lycée^^

je peux aussi te proposer ceux du fofo^^

et surtout, ne t'inquiétes pas pour moi, c'est pas demain la veille où on me verra en costard^^
Revenir en haut Aller en bas
Lord Joan & Abore
Scientifique
avatar

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 46
Emploi : scientifique
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 11:24

Will, tu deviens un concurrent potentiel, à partir de maintenant, c'est le guerre ! starwars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 11:28

hey!
Si il y a 6 loréats, pas de compét!!
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Belacqua & Pan
Admin et élève à Jordan College
avatar

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : Jordan College Oxford
Emploi : élève
Date d'inscription : 17/12/2006

Feuille de personnage
Nom du daemon: Pantalaimon
Forme du daemon: pas encore définitive
Monde: Monde de la Poussière

MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 15:34

6 lauréats, pas forcément ! Il n'y a pas de nombre précis de gagnants, c'est selon le nombre de coups de coeur du jury ! Eh oui ! Mais paraît que tous les jury ont leur chouchou et qu'ils le défendents corps et âme !

C'est marrant de se dire qu'une personne célèbre pour ses écrits a défendu ma nouvelle ! Par contre, j'ai pas eu le droit de savoir quel(s) était(ent) mon(mes) défenseur(s)... un peu normal en même temps !

Ah le problème des plusieurs propositions... bah tu nous les fait lire les deux et on te dit laquelle on préfère Will !
Heu hurler "Vive à la croisée des mondes :S Ca se voit que tu connais pas le truc ! C'est hyper chic quoi ! Buffet de luxe et tout ! Puis yavait la ministre de la culture !
Un récit tragique, j'adore !^^ J'ai hâte de lire ! Le mien l'était un peu puisqu'il retraçait la mort de Clara en quelque sorte. Même un peu trop tragique puisqu'on m'a demandé de supprimer tout un chapitre, celui qui était vraiment émouvant, j'étais très dégoûtée mais bon, j'ai dû accepter... Mais ça finissait bien dans un sens^^
Sinon, je sais plus ce que tu avais dit d'autre Will, étant donné que j'ai pas tous les messages devant moi !

D'autres concours, j'ai un site si ça vous chante avec plein de concours, à vous de choisir après ! Juste faut que je le retrouve ! Arf, il a été supprimé... -_- Je suis degg !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 15:40

Je me suis fixé sur une pour le moment, la triste^^
J'ai écrit un petit bout, et j'ai un extrait si tu veux, je te le balance par mp.
Ce que je disais pour à la croisée des mondes, c'était juste pour rigoler car, fou comme je suis j'en serai bien capable.
Déjà, je prépare mon texte, on verra pour la suite^^

Je demandais si tu pouvais nous fournir la version avec le chapitre émouvant. Après tout, on ne dois pas casser la magie du texte!!
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Belacqua & Pan
Admin et élève à Jordan College
avatar

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : Jordan College Oxford
Emploi : élève
Date d'inscription : 17/12/2006

Feuille de personnage
Nom du daemon: Pantalaimon
Forme du daemon: pas encore définitive
Monde: Monde de la Poussière

MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 16:24

T'en fais pas, moi aussi j'en serais capable, quand je suis excitée, on trouve pas plus folle que moi et pour le Prix Clara, j'étais hyper stressée et du coup, je changeais ça par de l'excitation donc voilà^^
C'est vrai quoi, après avoir été récompensées et appelées à tour de rôle, c'est Ludivine et moi qui avons demandé à prendre la parole devant toute l'assemblée qui était déjà repartie dans leur discussion personnelles chacun dans son coin en sirottant du champagne (champagne incomparable, j'amais je n'en ai bu de meilleur ! D'ailleurs, on a eu droit à nos coups de champagne perso dans un salon reculé pour les 'artistes', je vous assure c'est très difficile de pas prendre la grosse tête dans ces moments-là, d'ailleurs, yen a une qui s'est pas privée de la prendre ! :p Mais les 5 autres, on est parties dans du délire pour pas s'y croire vraiment parce que sinon, voilà quoi... Very Happy) donc on a demandé la parole, au bout de cinq appel dans un micro qui ne marchait pas, ils ont enfin remarqué qu'on voulait parler alors on a dit ce qu'on avait à dire, discours de remerciments et tout et on a été applaudies comme jamais, c'était magique !

Bref, je m'égare un peu en fait, mais ça fait tellement longtemps que j'en n'ai pas parlé ! J'avais presque oublié à quel point c'était magique !

Je veux bien l'extrait Will s'il-te-plait !!! Very Happy

Et le morceau émouvant bah je vous le poste après ce message si vous le voulez ! Mais c'est l'avant-dernier chapitre et donc vaut mieux lire la nouvelle avant. Mais vous faites comme vous voulez ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Lyra Belacqua & Pan
Admin et élève à Jordan College
avatar

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : Jordan College Oxford
Emploi : élève
Date d'inscription : 17/12/2006

Feuille de personnage
Nom du daemon: Pantalaimon
Forme du daemon: pas encore définitive
Monde: Monde de la Poussière

MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 16:26

7.
L’hôpital


« Bonjour madame, bonjour monsieur.
Vous devez être les parents de Clara je suppose ?
- Heu…
oui, répondit un homme qui paraissait très inquiet.
- Je suis le docteur Guetiro, je remplace le Mr Moy.
- Ah… très bien. Comment se fait-il que…
- Oh, simple changement. Il est occupé sur une opération pour quelques jours alors je me charge de la jeune Clara.
- Comment va-t-elle, demanda précipitamment la femme qui jusqu’ici se contentait d’écouter son mari et le docteur parler, elle s’est réveillée ?
- Non, malheureusement… Je suis vraiment désolé.
- Elle n’est tout de même pas…
- Non, non ! s’empressa d’annoncer le docteur. Ne vous inquiétez pas, hormis ce coma dont nous n’arrivons toujours pas à la sortir, elle va bien.
- Oh… très bien. Nous pourrions la voir ?
- Oui bien sûr. Venez je vous accompagne. »

Le couple suivit l’homme en blouse blanche qui les conduisit dans une
petite chambre aux murs blancs que tous deux commençaient à connaître. La pièce était peu meublée. Un lit, sur lequel était étendue la jeune fille, une table de chevet posée à côté, une commode non loin et quelques chaises. Sur la table de nuit, cependant, un vase était rempli de fleurs et on pouvait voir un livre dont le lecteur s’était arrêté peu avant la fin.

Clara était allongée sur le lit, un grand nombre d’instruments médicaux
l’entourant. Sa tête était posée sur un gros coussin et les couvertures avaient été remontée jusqu’à sa poitrine si bien qu’elle avait ses bras par-dessus. Ses cheveux bruns désordonnés dessinaient des sillons sur le coussin blanc et on pouvait voir ses cils frémir sur ses yeux clos. Malgré tout, elle arborait un magnifique sourire qui semblait dire :

« Ne vous en faites pas, papa, maman, je suis heureuse. »

Sa respiration était aussi faible que les battements d’ailes d’un
papillon. Au dessus du lit, un poster représentant un magnifique cheval avait été punaisé maladroitement pour donner un semblant de couleurs dans la chambre décidément bien claire. Celle-ci était munie d’une fenêtre dont les carreaux brillaient sous la lumière du soleil. Elle donnait sur le jardin de l’hôpital.

Lorsque le médecin s’en fut, les laissant en tête à tête avec leur
précieux enfant, la mère s’empressa d’atteindre la fenêtre et de l’ouvrir en
grand. Un courant d’air frais fit claquer la porte pourtant fermée et le chant
des oiseaux remplit la pièce d’une triste douceur. Le père, penché sur sa fille lui caressait tendrement la joue, essayant du mieux qu’il pouvait de retenir la tristesse qui commençait à le submergée à la vue de sa fille chérie.

« Elle est belle n’est-ce pas ?
- Oh oui ! Elle a un peu perdu ses couleurs tu as vu ?
- Hélas, oui, je l’ai vu, répondit l’homme, mais on pourrait croire qu’elle dort. Elle semble paisible.
- J’aimerais l’avoir à la maison de nouveau. »

La femme se pelotonna dans les bras de son mari, ravalant avec difficulté les larmes qui se bousculaient pour couler.

Une fois qu’elle se fut reprise, elle marcha jusqu’à la table de nuit et attrapa le roman dans ses mains. L’homme approcha une chaise du lit et elle s’y assit, son mari restant debout, près à écouter. Elle ouvrit l’ouvrage là où le marque-page avait été glissé et soupira :

« Je reprends la lecture, mon ange. Tu te souviens de ce qu’il se passait n’est-ce pas ? »

Elle fit un rapide résumé de sa précédente lecture et commença à lire.

Le silence qui se faisait dans la pièce était étrange. On n’entendait que la voix de la mère qui parcourait les lignes, bercée par le chant des oiseaux. L’atmosphère semblait magique, réunissant la famille pour ce qui semblait être l’infini. Comment pouvait-on croire, en les voyants, que cet équilibre était si fragile. Leur fille, entre la vie et la mort, eux plus malheureux que jamais, se serrant les coudes et redoublant d’amour. La vie semblait injuste. Après tout, Clara n’avait que treize ans, presque quatorze. Un mois de septembre ainsi n’aurait pas du être entamé de cette façon. Clara ne méritait pas ce qu’il lui arrivait. Elle qui était toujours si vivante, si joyeuse. Presque toujours de bonne humeur, elle inspirait l’amour et la douceur. Elle avait toujours adoré la nature. Elle avait appris à l’écouter, à la comprendre, à partager tout avec elle. Les animaux, les plantes. Tout cet univers semblait créé pour elle. Personne au monde ne devait croquer la vie à pleine dent comme elle n’avait cessé de le faire depuis tant d’années.

La femme s’interrompit
pour se retourner
. Quelqu’un venait
d’ouvrir la porte. Une jeune
fille venait de passer sa tête par l’entrebâillement et restait sur le seuil, immobile.

« Je suis désolée de vous interrompre…
- Mais non voyons, Margaux ! Nous sommes heureux de te voir. Tu aurais du nous prévenir que tu comptais venir, nous t’aurions emmenée !
- C’est gentil. Elle… elle va mieux ?
- Ça n’a pas changé, répondit le père de Clara. Mais entre voyons, ne reste pas là. »

La jeune fille poussa la porte et la referma derrière elle. Elle vint saluer les parents de sa meilleure amie et alla s’asseoir sur le lit, à côté de Clara. Personne ne parla pendant un instant et il sembla que les deux jeunes filles parvenaient à communiquer à travers ce coma. Des larmes coulèrent sur les joues de Margaux mais elle ne fit pas un bruit. L’homme et la femme restèrent également silencieux, sans bouger, de peur de briser ce charme qui semblait s’opérer sur les deux amies.

Margaux serra doucement la main de Clara dans la sienne et sourit tristement.

« A bientôt j’espère… Tu me manques Clara… Reviens-nous vite, nous t’attendons. Ta place est ici. »

Elle sécha d’un revers de main ses larmes et se rendit vers la porte.

« Au revoir, prenez soin d’elle.
- Ne t’en fais pas Margaux, tu peux compter sur nous. »

Une fois qu’elle fut sortit, le couple se regarda tristement. L’homme désigna d’un geste le livre et sa femme reprit la lecture là où elle l’avait arrêté.

La nuit tombait. Le docteur fit son apparition et ils durent quitter l’hôpital. Des gens en blouses sortaient de partout, pressés, allant d’une pièce à l’autre.


« Alors cette tentative de réanimation ? S’inquiéta le père de Clara en arrivant à l’hôpital.
- Elle n’a pas réagi. C’est la troisième que nous l’effectuons, je crois que nous ne pouvons plus rien faire de ce côté-là. Mais elle continue à voir une personne qui tente de la réveiller en douceur par des paroles. Vous savez ce que c’est, non ? La théorie est qu’elle doit nous entendre et donc cette personne tente de lui parler et de la ramener à la raison en lui demandant de revenir à elle et de choisir la vie.
- Et cela fonctionne ?
- Eh bien, pour l’instant, non, évidemment, sinon elle serait déjà chez vous en cet instant. Mais nous ne perdons pas espoir. Il semble qu’elle aille bien et peut-être qu’elle s’en sortira qui sait ? Nous en avons vu revenir à la vie après plusieurs années.
- J’espère que dans son cas, elle reviendra plus vite…
- Nous l’espérons tous, évidemment.
- Bon, très bien. Nous pouvons la voir ?
- Il serait préférable que non. En ce moment même la personne dont je vous parlais se charge d’elle et il serait mieux de les laisser seules toutes les deux pour l’instant.
- Il se fait tard, je repasserais demain alors, avec ma femme.
- Oui, je vous remercie. Eh bien, bonne soirée monsieur, et ne perdez pas espoir. La patience est toujours récompensée !
- Très bien, très bien. Merci docteur, à demain.
- A demain.
- Bonne soirée. »


« J’ai une excellente nouvelle pour vous !
- Qu’y a-t-il docteur ? demanda la mère de Clara pleine d’espoir.
- Votre fille a montré des signes de vie hier dans la soirée ! Tout n’est pas perdu. Je pense qu’elle s’en sortira.
- Oh ! C’est vrai ? Merci infiniment docteur, c’est merveilleux !
- Je suis ravi de vous voir dans cet état. Mais soyez patiente, cela va sûrement prendre un peu de temps…
- Je comprends, oui. Merci, merci vraiment !
- Vous voulez allez lui rendre visite ?
- Oui, s’il vous plait.
- Vous savez où se trouve sa chambre ?
- Oui, oui ne vous en faites pas, merci encore.
- De rien, de rien. »


« Alors ? Des nouvelles ?
- Hélas non.
- Mais vous nous aviez dit…
- J’ai dit qu’elle montrait des signes de vie mais qu’il vous fallait être patient. Je sais que c’est difficile, mais nous ne pouvons rien faire de plus pour accélérer son réveil.
- D’accord.
- Au revoir madame, monsieur.
- Merci docteur. »

« Il faut agir nous sommes en train de la perdre !
- Son pouls a considérablement baissé docteur Guetiro !
- Allez chercher du personnel.
- J’y vais !
- Et vous, Furnt, amenez le docteur Moy.
- Ok.
- Et nous, nous allons essayer de la ranimer ! Il faut la garder en vie !
- Poussez-vous, laissez-moi faire !
- Ah docteur Moy vous voilà.
- Je fais le massage cardiaque, écartez-vous ! 1, 2, 3. 1, 2, 3.
- Elle respire !
- Non, ça redescend ! Sa tension faiblit !
- Continuez !
- Elle ne respire plus !
- Vite Guerito, donnez-lui de l’oxygène. Voilà comme ça !
- Allez me chercher des poches d’air ! Vite !!!
- On la perd !
- Non, il y a encore une chance !
- On laperd on la perd !
- Ok, dernière tentative !
- On l’a perdu, c’est fini !
- Non c’est impossible ! Continuez !
- On l’a perdue, Moy, ça ne sert à rien de s’acharner. »
Les médecins qui se trouvaient autour de la jeune fille semblaient épuisés. Le docteur Moy était effondré. Il venait de perdre une jeune fille de treize ans…

Pendant un long moment, le seul son qu’on entendit fut celui de l’appareil qui sifflait en continu pour annoncer que le cœur ne battait plus. Puis, agacé, le docteur Moy ordonna :

« Qu’on éteigne la machine, elle ne nous sert à rien maintenant. »

Les occupants de la pièce restèrent immobiles en dehors du docteur Guerito qui alla débrancher l’appareil, l’air sinistre. Petit à petit, tout le monde commença à ranger le matériel. Seul Moy restait inactif. Au final, il ne resta plus que les deux docteurs.

« Ne vous en faites pas Moy…
- Oh si je m’en fais ! Nous venons de perdre une gamine de treize ans !
- Je sais mais nous ne pouvions rien faire…
- Je sais bien mais j’accepte difficilement les pertes si grandes !
- Je comprends.
- Vous avez prévenu les parents ?
- Non je vais m’en charger.
- Non, ce n’est pas la peine, je vais le faire moi-même.
- Je peux très bien le faire.
- J’y tiens.
- Dans ce cas-là, je vous laisse cette lourde responsabilité.
- Merci Guerito. »

Ils se levèrent tous deux et sortirent de la pièce. La jeune fille avait été emmenée.


« Allô ?
- Bonjour, c’est le docteur Moy à l’appareil…
- Que se passe-t-il, demanda la femme, soudain inquiète.
- Nous venons de perdre Clara. Nous avons fait tout notre possible, nous sommes désolés.
- … »

Le long silence qui s’ensuivit provoqua une douleur dans l’estomac du docteur.

« Vous nous aviez dit que…
- Je sais. C’est ce que je croyais aussi mais apparemment elle a rechuté et son cœur a fini par s’arrêter. Vous voulez venir la voir avant qu’on l’emmène ?
- Oui, nous aimerions… Quand pouvons-nous passer ?
- Quand vous voulez.
- Nous arrivons. »


Lorsque les parents de Clara la virent immobile, ils ne purent retenir leurs larmes et les docteurs Moy et Guerito préférèrent se taire. Les mots faisaient tellement mal parfois, même s’ils étaient prononcés pour consoler.


La jeune fille eut droit à un magnifique enterrement. Margaux, placée devant, pleurait sans pouvoir s’arrêter et beaucoup d’adultes autour d’elle faisaient de même. Certains essayaient de garder contenance mais personne n’y parvenait réellement. Des milliers de fleurs, du moins, c’était l’impression qu’elles donnaient tellement elles étaient nombreuses, recouvrait la triste tombe où on pouvait lire écris en lettre d’or, le prénom de Clara et sa date de naissance et de mort, séparées l’une de l’autre par un simple tiré, comme si ce qui séparait la vie de la mort était un minuscule instant.

Clara était beaucoup aimée. Tout le village s’était déplacé, ainsi que beaucoup de personnes de son collège. Les fleurs débordaient, ne laissant pas le moindre espace libre. Il y en avait tellement que les gens étaient obligés de poser leurs énormes bouquets sur ceux déjà entreposés. C’était un beau cadeau pour la jeune fille qui adorait la nature et malgré toute la beauté de cet enterrement, la tristesse régnait. Clara laissait derrière elle le souvenir inoubliable d’une très jolie fille brune aux yeux marron qui aimait la magie de la lecture, de l’écriture, de la nature, à califourchon sur son cheval, vivant sa vie, chaque jour plus heureuse.


Dernière édition par Lyra Parle-d'Or & le Ven 25 Avr - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 16:26

merci^^ (je prends tes conseils en compte et, puisque, de toute façon, j'avais dis que je le ferai, je poste la première page word.

je vois pas pourquoi ils l'ont pas voulu!! la patte est superbe et le texte fabuleux!!


Dernière édition par Will Parry & Kirj le Ven 25 Avr - 16:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 16:27

Je crois que, pour bien commencer, je devrais me présenter, alors, allons-y gaiement.
Je m’appelle Nathan, mais je préfère Nat’ (petit caprice qui a le don d’exaspérer mes parents, enfin, surtout ma mère, qui s’entête à m’expliquer qu’elle a passé huit longs mois à chercher ce prénom et que, rien que pour ça, je devrais avoir le respect de ne pas le raccourcir à tout bout de champ). Techniquement, je suis censé être un adolescent. De manière pratique, je me donnerai volontiers quelques années de plus. Et ce n’est pas à cause du physique, loin de là.
En fait, je suis même très loin du corps de rêve des mannequins pour adolescents ou des adolescents tout court. Je dirai même que je suis plutôt quelconque avec mon mètre soixante six, mes cheveux châtains clairs tirants sur le blond cendré, mes yeux sombres dont la couleur oscille entre le bleu et le gris, et mon teint blafard, qui me donnent des airs de zombies, pire que dans les films d’horreur. Non. Si je dis que je me donnerai volontiers quelques années de plus, c’est à cause du mental. J’ai un mental de vieux croulant et, en prime, quand je marche, c’est sur dix mètres, guère plus, uniquement pour traîner les pieds sur cette courte distance, comme un vieil homme de cent cinquante-huit ans. Alors qu’en réalité, je n’en ai que quinze. Et que je n’atteindrai jamais cent cinquante-huit ans. Pas plus que je ne verrai un jour mes dix-sept. Car je vais mourir. Pas mal comme accroche, hein ? Et bien, désolé de vous décevoir, mais ce n’est pas une accroche. Ni un effet de style. Ce n’est que la simple vérité. Je vais mourir. Je peux gagner un an, tout au plus, mais au fond, tout le monde sait que je n’en ai plus que pour six mois. Six malheureux mois. Et après, plus rien. Enfin, soyons un peu optimiste ! Mon dossier restera dans les archives de cet hôpital. N’est-ce pas merveilleux ? Peut-être que, dans dix ans, un jeune médecin devra lire la totalité de mon dossier pour soigner un de ses patients. Ainsi, je ne tomberai pas dans l’oubli… Fabuleux, non, dans un monde où tant de jeunes aspirent à une reconnaissance moindre ? La mienne sera post-mortem, mais elle n’en reste pas moins enviable ! Vous me trouver ironique ? Peut-être que je le suis devenu, avec les années… Oui, peut-être que je le suis devenu, faute de pouvoir rester un enfant. Mais, en fin de compte, qu’est-ce que cela peut bien vous faire, à vous ? Vous tirer un petit sourire compatissant ? Vous faire verser une larme ? Dans les deux cas, stoppez moi ça immédiatement ! Ce n’est pas là ce que je souhaite, ni ce que je vous demande. J’ai quinze ans. Pas cinq. Vous vous demandez ce que j’ai ? Et bien, j’ai une dégénérescence cellulaire. Pas un cancer, non. Il existe d’autre type de maladie encore plus ‘classe’. On appelle ça des maladies orphelines. Vous vous rappelez, du Téléthon ? Eh bien, j’appartiens à cette catégorie de la population. Ceux pour qui on ne peut rien faire. Ceux à qui on ne pense qu’une fois par an, grâce au grand coup de pub des médias et à la bonne conscience que l’on aime se donner, avant les fêtes de Noël. Oui, je suis un oublié. Un habitué des blouses blanches. Un ‘pauvre gosse’, comme les adultes savent si bien le dire. Oui, je suis tout cela. Et en même temps, je ne suis rien. Je ne suis rien de plus qu’un enfant pour mes parents, rien de plus qu’un malade aux yeux du personnel de l’hôpital, rien de plus que l’occupant de la chambre 112, au troisième étage de l’immense bâtiment blanc et bleu de la rue St Antonin pour le reste du monde. Donc, en résumé, je ne suis rien. Bon, comme je ne suis pas là pour vous déprimez, tentons de voir les choses sous un autre angle. Je suis un adolescent de quinze ans qui se nomme Nathan, ce qui est un fort joli prénom (voilà, avec un peu d’hypocrisie, ça passe tout de suite mieux. Désolé Maman.), et qui, en plus d’être relativement réaliste, à un goût prononcé pour les jeux vidéos, le foot et les dessins animés. Là. C’est déjà mieux, non ?
Vous ne trouvez pas… D’accord. Je vais être franc : je ne peux pas faire mieux. Je n’aime pas l’hypocrisie, que je préfère utiliser comme moyen de faire comprendre aux gens qu’ils m’agacent. Une sorte de ‘cause toujours’, si vous voyez où je veux en venir.
Voilà ma vie. Vous savez qui je suis et, approximativement, comment je pense. On peut donc passer aux choses sérieuses. Aujourd’hui, il fait beau. Enfin, dehors, il fait beau.
Ca fait deux mois que je n’ai pas quitter ma chambre. Avant, j’allais bien. Je ne passais ici qu’une fois par semaine mais, ces temps-ci, je suis à moitié mort. Ou, à moitié mourant, si vous préférez. Je me retrouve donc à passer mes journées dans une pièce blanche et impersonnelle que les médecins osent appeler une chambre, alors qu’il n’y a rien d’intéressant, pas même un petit coin de bazar, pour prouver que c’est habiter. En gros, si je désertai, ils pourraient redonner les lieux à quelqu’un sans attendre. Au moins, le nouvel arrivant y trouverait de quoi se divertir (un mp3 et quelques cahiers de bouillons avec un tas d’âneries écrites dessus). Et puis, il aurait aussi Sophie. Sophie, c’est l’infirmière. Mon infirmière.
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Belacqua & Pan
Admin et élève à Jordan College
avatar

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : Jordan College Oxford
Emploi : élève
Date d'inscription : 17/12/2006

Feuille de personnage
Nom du daemon: Pantalaimon
Forme du daemon: pas encore définitive
Monde: Monde de la Poussière

MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 16:42

Nathan^^ Ca me rappelle Plume de Phénix^^

Je lis ça et je reviens te dire ce que j'en pense ! Merci d'avoir posté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 16:43

merci
Plume de phénix oui, avec jonathan Finch...^^
Revenir en haut Aller en bas
Lyra Belacqua & Pan
Admin et élève à Jordan College
avatar

Féminin Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : Jordan College Oxford
Emploi : élève
Date d'inscription : 17/12/2006

Feuille de personnage
Nom du daemon: Pantalaimon
Forme du daemon: pas encore définitive
Monde: Monde de la Poussière

MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 17:05

Ca y est c'est lu !!!^^

Eh ben on peut dire que tu as un style bien à toi !!! C'est un bon début vers la chemin de la gloire^^

Non, plus sérieusement, je trouve que le style est parfait, le début est très original, ça c'est le moins qu'on puisse dire et c'est ça qu'il faut de toute manière, donner envie au lecteur de continuer de lire et comme là le lecteur c'est censé être le jury, c'est plutôt pas mal !

Maintenant par contre, faut la suite quoi ! Et je l'attends avec impatience ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alacroisee-desmondes.lightbb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Ven 25 Avr - 17:08

Alors là, c'est le rêve!
On me dis que j'écris bien! *croit rêver*
Merci Lyra! Surtout venant de toi! C'est formidable!
Je prépare la suite, et je pense faire ce texte pour le concours (je dois avouer que c'est assez triste pour valoir le coup)
Je suis vraiment ravi que ça te plaise, car moi, je ne suis pas satisfait de certains passages mais bon, passons!
Je vais te faire une petite suite de mon cru (que tu découvre, il me semble).
Revenir en haut Aller en bas
Célia
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 389
Age : 23
Localisation : Jordan College
Emploi : Cuisinière au service de Jordan
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Nom du daemon: Elsaria
Forme du daemon: Pas définitive, mais souvent un renard roux.[ Avatar ]
Monde: Monde de Lyra

MessageSujet: Re: Ecriture   Sam 26 Avr - 22:25

Ce que vous avez écrit tout les deux c'est super! Je viens del lire c'est génial! Surtout que de voir al longueur du texte ne me faisait pas envie au début! J'adore! Heureusement que j'ai lu quand même! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecriture   Sam 26 Avr - 23:01

merci^^ Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche de talents. (Ecriture/Graphisme)
» Ecriture plume
» A vos plumes !! (Ecriture)
» Ecriture standardisée des listes d'armées
» Bien Choisir sa Typographie ! ( POLICE D'ECRITURE )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
0°o A La Croisée des mondes o°0 :: Le Forum :: Le Monde de l'oubli-
Sauter vers: